Sex and the City, l’aimer ou la haïr ?

Il y a quelques semaines, l’homme m’a sauvagement abandonné une dizaine de jours pour le sud de la France, jours que j’ai passé à déprimer sur mon sort et à pleurer. Non je rigole.

Que faire de mieux que regarder une vieille sitcom bien girly en rentrant du boulot, pendant que la soupe chauffe et en attendant Top chef ?

Sex and the City, la fameuse série que tout le monde a vu (non j’exagère, certaines demoiselles n’ont jamais vu cette série, mais c’est juste pour s’en vanter.).
C’est la deuxième ou troisième fois que je me refais cette série, et à chaque visionnage, cette série baisse dans mon estime tellement elle est complètement en dehors de la réalité.

Pourquoi cette série fut un succès ? Des personnages sympathiques, une histoire assez banale mais qui fonctionne, de l’humour, et surtout très peu voir aucun tabous, et ça fait du bien. (Même si parfois on en aimerait un peu…)

Alors pourquoi cette série me met pratiquement hors de moi ? Parce que tout est tellement deconnecté de la réalité, rien n’est cohérent et surtout il n’y a aucune forme d’humour en rapport avec ça. Tout est au premier degré.

La scène qui ne sert à rien et qui dure longtemps. Comme ça on voit bien leurs fringues (qui sont toutes laides en passant)

La scène qui ne sert à rien et qui dure longtemps. Comme ça on voit bien leurs fringues (qui sont toutes laides en passant)

Carrie est « écrivain », mais pour moi elle écrit UNE colonne hebdomadaire dans un journal. Ses colonnes sont ensuite adaptées en plusieurs bouquins, mais faut pas abuser. J’écris un article tous les 6 mois, je ne me dis pas écrivain. Et les gens qui tiennent des blogs quotidiennement non plus. Et surtout, cette petite colonne la rend incroyablement riche. Carrie achète 2 paires de chaussures par semaine, et pas des Eram, non non, et que j’t’achète des Manolo tructruc ou des Louboubtbout, chaussures à en moyenne 400 ou 500$ la paire. EXCUSEZ-MOI DU PEU. Dois-je préciser qu’elle habite également en plein quartier résidentiel de Manhattan dans un très bel appartement qu’elle possède, EVIDEMMENT. Avec une superbe cuisine « qu’elle utilise jamais HIHIHI c’est trop pour les nulles de cuisiner je préfère sortir manger dehors ». Mais QUI a besoin d’une cuisine quand on a un pressing hein ?

Le « pire » c’est que Carrie ose parfois sortir un « Je suis pauvre je n’ai plus d’argent », et qu’aucune de ses copines (du même acabit, pressing before cooking) ne lui dis « mais arrête de t’acheter des chaussures ».

Mais également, cette série a le don de descendre les mecs au rang de rien, et surtout de connards. Miranda est abjecte avec Steve mais c’est lui qui n’est pas fait pour elle. Dans le premier film, il la trompe, ALORS OK C’EST SUPER PAS COOL mais elle raconte à ses copines « ce qui m’ennuie c’est le mensonge ». Euh what ? Mais il te l’a dit cocotte, et surtout il est super MAL. Mais non, c’est qu’un gros connard alors que moi Miranda je suis parfaite et je mérite pas ça alors que je l’ai traité comme une merde pendant plusieurs années. Ce qui m’énerve c’est qu’il y a très peu de remises en questions du côté des nanas, alors que par exemple Big, même si il n’est pas tendre non plus, s’excuse auprès de Carrie et s’en veut. Le coup du mariage dans le premier film, Carrie est juste une super pourriture à l’envoyer balader alors que le mec il flippe 5 minutes. Juste parce qu’elle voulait un putain de mariage dans la bibliothèque (ça fait super intelligent alors qu’on les voit jamais un bouquin à la main.)… Enfin bref, ça m’énerve un peu.

Si le premier film concluait correctement la série, le deuxième est juste une horreur. Après l’avoir vu tu as juste honte de parfois passer une soirée tranquille avec ton homme chez toi, parce que selon Carrie c’est juste trop la honte, et SURTOUT acheter des plats à emporter, mais c’est quoi cette décadence, c’est tellement mieux d’aller au restaurant tous les soirs (parce que Carrie ne sait toujours pas se servir d’une cuisine.)… Ah oui et comme cadeau de je-ne-sais-plus-quelle-occasion, madame offre une Rolex à son mari, même qu’on a une superbe vue sur la montre et surtout sur la marque…

L'ensemble totalement non-harmonieux pour se promener dans Abu Dhabi bonjour

L’ensemble totalement non-harmonieux pour se promener dans Abu Dhabi bonjour

Alors si cette série reste pour moi un bon divertissement quand on fait abstraction de ses nombreux défauts, elle reste pour moi une totale aberration et possède un côté pseudo-féministe (dans le sens où les personnages clament haut et fort qu’elles n’ont pas besoin des hommes un épisode sur deux) qui a tendance à m’énerver.

Bref, Sex and the city, la série devant laquelle j’apprécie râler.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s